Lancement de l’Alliance entre petits producteurs et chefs cuisiniers, les 9 et 10 novembre 2013 à Casablanca

Dans le cadre de la mise en place du projet d’Alliance entre chefs cuisiniers et petits producteurs, l’association Slow Food a le plaisir de vous informer qu’un premier évènement de lancement aura lieu les 9 et 10 novembre 2013 à Casablanca, 45 avenue de FAR.

En coopération avec la Fondation Slow Food pour la Biodiversité et l’organisme public de commerce solidaire Maroc Taswiq, Slow Food Maroc a initié un projet d’Alliance afin de rapprocher les producteurs des consommateurs. La mise en réseau a également pour but de soutenir les petits producteurs impliqués dans la préservation de la biodiversité alimentaire marocaine, et d’encourager les restaurateurs, interprètes de la richesse gastronomique, à utiliser les produits du terroir “bons, propres et justes”.

L’évènement de lancement sera l’occasion de rassembler les 3 piliers de l’Alliance, c’est-à-dire les chefs cuisiniers, les producteurs et les consommateurs.  Le rendez-vous, à taille humaine, se fera dans l’esprit du partage et de la rencontre. Pendant 2 jours nous partirons à la découverte des saveurs du terroir et des particularités culturelles des communautés liées aux produits « bons, propres, et justes », via des ateliers ludiques de reconnaissance des semences, le parcours des 5 sens, des théâtres culinaires, des tables rondes, etc.

Nous vous attendons nombreux!!!

Cheese 2013 à Bra, Italie

Cheese est l’évènement biennal de l’association Slow Food qui rassemble artisans fromagers, producteurs, experts et amateurs du monde entier autour de dégustations de fromages et de laits, de rencontres et de conférences durant 4 jours.

Cette année l’évènement se tiendra du 20 au 23 septembre 2013 à Bra en Italie.
Des fromages provenant du monde entier participeront à Cheese 2013 afin de sensibiliser le public sur l’énorme potentiel de la biodiversité alimentaire, mais aussi mettre en garde sur le nombre d’espèces menacées de disparition du fait d’un mode de consommation alimentaire toujours plus limité, qui pousse à une production industrielle les variétés les plus commercialisées et nuit aux petites productions locales.

Cette année l’Arche du Goût fera escale à Bra pour attirer l’attention sur le problème et ses répercussions considérables sur la filière du fromage, et pour accroitre le nombre de fromages de qualité menacés de disparition dans le catalogue.

Slow Food vous encourage donc tous, experts ou simples amateurs, à apporter un fromage qui vous rappelle un souvenir personnel ou lié à des communautés participant à l’événement. La commission de l’Arche du Goût examinera chaque fromage, évaluera sa singularité et son histoire et, s’il est conforme aux critères établis par le règlement, tels que le lien avec le territoire et la qualité de la matière première, alors le fromage pourra être recensé dans le catalogue de l’Arche.

3 fromages marocains seront examinés pour intégrer le catalogue de l’Arche du goût:
-       Le jben de Chefchaouen (fromage frais de chèvre)
-       Le jben des Oasis (fromage frais de chèvre)
-       Le taklilt, fromage sec des Oasis.

De même, le samedi 21 septembre, un diner sera préparé par 5 chefs provenant de divers pays du monde impliqués dans le projet d’Alliance entre petits producteurs et chefs cuisiniers. Habib Balatif, chef cuisinier au restaurant du Sud à Tagounite, cuisinera pour l’occasion une pastilla de poulet.

En passant

Dans le cadre de la Global Conference de Rabat, les Ateliers de la Terre ont pour ambition de nourrir la réflexion autour du développement durable dans l’espace africain et au Maroc en particulier.

La Global Conference de Rabat se tiendra les 18 et 19 septembre au Sofitel Rabat Jardin des Roses, situé près du Palais Royal.

Mme Charrouf, présidente de l’association Slow Food Maroc, modérera la séance plénière le jeudi 19 septembre de 09h30 à 11h00 (Salle Royale 2): 

« Quel modèle agricole pour garantir la sécurité alimentaire et la préservation des Terres en Afrique? »

Le système actuel basé sur un modèle d’agriculture intensive et productiviste a certes permis une explosion de la production agricole au niveau mondial, mais il s’accompagne d’effets négatifs considérables : appauvrissement des sols, pollution des nappes phréatiques, mise en danger de la santé des agriculteurs exposés aux engrais et aux pesticides, érosion de la biodiversité…Face à l’ampleur des dégâts causés par ce modèle, il est nécessaire de mettre en œuvre un système agricole plus responsable et plus durable, qui permette à la fois de nourrir les populations africaines, mais aussi de préserver la qualité des sols et de lutter contre les pollutions diverses. Plusieurs pistes existent aujourd’hui, telles que l’agriculture raisonnée ou l’agro-écologie. Ces nouveaux modèles permettront-ils aux pays africains de produire suffisamment pour assurer la sécurité alimentaire de leurs populations tout en préservant les écosystèmes et la qualité des terres agricoles ?

Intervenants :

  • M. Riad BALAGHI, Chef du Département Environnement et Ressources Naturelles, Institut National de la Recherche Agronomique (Maroc)
  • M. Abdelfettah DEROUICHE, Président, Association Terre et Humanisme Maroc (Maroc)
  • M. Jacques PONTY, Président Directeur Général, Centrale Laitière – Danone (France)

Pour plus d’informations: http://www.planetworkshops.org/fr/237/global-conference-rabat/